Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Appelez le gouvernement néerlandais à devenir un véritable leader mondial en matière de recherche sans animaux d’ici 2025

Le gouvernement néerlandais ne parvient pas à faire la transition vers une recherche sans recours aux animaux. En 2016, le secrétaire d’État aux Affaires économiques de l’époque avait fixé comme objectif au pays de devenir le leader de la recherche sans animaux de laboratoire d’ici 2025, mais l’utilisation des animaux n’a pas encore diminué.

Depuis 2016 – date à laquelle l’ambition de supprimer progressivement les tests de sécurité sur les animaux et de devenir un leader de la recherche sans animaux d’ici 2025 a été annoncée – le nombre de procédures réalisées sur les animaux est resté le même, sauf en 2017, où il a en fait augmenté. Malheureusement, cette ambition tant célébrée a également été reléguée au second plan. Il n’est plus question de l’échéance de 2025, et il semble que la nouvelle approche des Pays-Bas consiste à développer des méthodes non animales avant de mettre fin aux tests sur les animaux – ce qui pourrait prendre des décennies.

Les approches pour l’évaluation de la sécurité basées sur les animaux posent de nombreux problèmes – certaines méthodes d’essai sont vieilles de 50 à 60 ans. Un rapport clé de l’Académie nationale des sciences des États-Unis note que l’approche actuelle de l’évaluation de la sécurité des produits chimiques – qui implique généralement l’utilisation d’animaux – est longue et coûteuse, ce qui entraîne une surcharge du système.

Le gouvernement néerlandais ne semble pas voir l’urgence de mettre fin aux expériences sur les animaux. Alors que ces expériences sont autorisées à se poursuivre, les animaux sont toujours en proie à la misère, l’argent des contribuables est gaspillé et les évaluations de sécurité restent basées sur un système inefficace.

Signez notre pétition pour demander au nouveau gouvernement néerlandais de rétablir l’objectif initial d’éliminer progressivement les tests sur les animaux et de devenir un véritable leader mondial de la recherche sans animaux d’ici 2025.

Même si vous n’habitez pas aux Pays-Bas, les animaux bénéficieront de votre signature.

Monsieur le Ministre,

Les Pays-Bas ne parviennent pas à atteindre leur objectif de devenir un leader mondial de la recherche sans animaux. Depuis que l’ancien secrétaire d’État aux Affaires économiques, Martijn van Dam, a fixé l’objectif en 2016, la réduction du nombre d’expériences sur les animaux a stagné. À en juger par l’auto-évaluation du programme de transition pour une recherche sans recours aux animaux de laboratoire, il semble que les Pays-Bas souhaitent d’abord développer des méthodes d’expérimentation alternatives et ensuite seulement arrêter les essais sur les animaux, ce qui pourrait prendre des décennies. Permettre la poursuite de tests inefficaces est un échec aussi bien pour les humains que pour les animaux. Des délais ambitieux sont essentiels pour parvenir à une dynamique de changement significative, et la suppression d’objectifs concrets freine activement le progrès médical.

Je vous encourage à faire des Pays-Bas un véritable leader mondial en matière de recherche sans animaux en prenant les mesures suivantes :

  • Rétablir des délais significatifs pour la suppression progressive de l’utilisation des animaux dans les essais réglementaires de sécurité des produits chimiques, des ingrédients alimentaires, des pesticides et des médicaments (vétérinaires) ainsi que pour la mise sur le marché de produits biologiques, tels que les vaccins, comme le recommande le Comité national pour la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques
  • Élaborer une stratégie claire, comportant des étapes et un calendrier, pour éliminer progressivement les essais sur les animaux dans le cadre de la recherche, de l’éducation et de la formation biomédicales
  • Réorienter le financement de la recherche utilisant des animaux vers la recherche et l’expérimentation sans animaux

Veuillez prendre les mesures nécessaires pour supprimer progressivement les tests sur les animaux dans les plus brefs délais.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Agissez maintenant

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.