<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=743919712672737&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
 
Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Demandez à votre maire de mettre en place des menus sans viande dans les cantines

Conformément à la loi EGalim, depuis le 1er novembre 2019 la restauration scolaire doit proposer au moins un menu végétarien une fois par semaine. D’après les expériences déjà menées, les repas sans viande seraient plus demandés et moins gaspillés, et permettraient par ailleurs de faire des économies qui peuvent être réinvesties dans l’achat de produits de qualité. En outre, les foyers les moins aisés consomment généralement moins de fruits et de légumes, et les menus servis en milieu scolaire pourraient donc pallier ce problème en proposant plus de repas à base de plantes. Encouragez cette pratique vertueuse en écrivant à votre maire.

Rappelons que l’alimentation végétale est tout à fait adaptée aux besoins nutritionnels de l’enfant dès lors qu’elle est bien planifiée, comme le précise notamment l’Académie américaine de nutrition et de diététique :

L’alimentation végétarienne bien planifiée, y compris végétalienne, est saine, adéquate sur le plan nutritionnel et peut être bénéfique pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Cette alimentation est appropriée à toutes les périodes de la vie, notamment la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, le troisième âge, et pour les sportifs.

Au contraire, la surconsommation de viande présente des dangers pour la santé, et adopter une alimentation végétale permet de réduire son risque de développer de graves problèmes de santé, tels que les maladies cardio-vasculaires, le diabète et certains types de cancers. Dès 2015, l’Organisation mondiale de la Santé classait la viande rouge et transformée comme cancérogène pour l’être humain.

En France, les villes proposant des repas végétariens dans les cantines plus d’une fois par semaine sont de plus en plus nombreuses, telles que Chartres, Lille, Grenoble ou encore les 18e et 19e arrondissements de Paris. Aidez-nous à y ajouter votre commune.

Votre voix peut tout changer. En quelques clics, envoyez un message à votre maire.

[Si votre mairie n’apparaît pas, utilisez notre suggestion de texte de courriel ci-dessous et visitez le site web de votre ville pour envoyer directement un courriel au maire.]

Passez à l'action

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.