Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Le New Deal de PETA Royaume-Uni pour réformer la recherche biomédicale et les essais réglementaires

Si la COVID-19 est la plus grave pandémie de notre histoire récente, elle offre également une opportunité de moderniser la recherche. Pour la toute première fois, des vaccins ont été soumis directement à des essais sur l'homme sans attendre les résultats de longs essais mortels sur l'animal. Dans le monde entier, les fermetures d'universités provoquées par l'apparition du nouveau coronavirus ont entraîné la suspension ou l'annulation d'expériences sur les animaux.

Cela nous amène à la croisée des chemins. Nous pouvons soit continuer à faire comme si de rien n'était en tourmentant et en tuant des animaux dans le cadre d'expériences – créant ainsi de nouveaux obstacles à la santé humaine – soit nous tourner vers la vraie science. Si nous pouvons éliminer l'expérimentation animale en temps de crise, nous pouvons le faire en tout temps.

Les scientifiques des affilées de PETA ont étudié l'échec du paradigme de l'expérimentation animale pour aider les humains souffrant de maladies, et ils ont un plan : le Research Modernisation Deal.

Le système actuel est défectueux 

Voici les problèmes qui se posent dans le système de recherche actuel :

  • Moins de 10 % des découvertes très prometteuses en sciences fondamentales sont utilisées couramment en clinique dans les 20 ans qui suivent.
  • Le taux d'échec des nouveaux médicaments mis au point à partir d'animaux dans des domaines de recherche sur des maladies spécifiques dépasse 95 %. En voici quelques exemples :
    • La maladie d'Alzheimer : 99,6 %
    • Cancer : 96,6  %.
    • Vaccin contre le VIH/SIDA : 100 %
    • AVC : 100 % (sur la base de 1 000 nouveaux agents testés sur des animaux dans le cadre de 100 essais cliniques)

Considérez ceci : en 2015 en France, 47 671 personnes sont mortes des suites d'un accident vasculaire cérébral et le coût total des soins de santé pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux s'élevait à près de 2 milliards d'euros. Bien que plus de 1 000 traitements expérimentaux visant à protéger les cellules du cerveau lors d'accidents vasculaires cérébraux aigus aient été mis au point à l'aide de rongeurs, aucun d'entre eux n'a été efficace chez l’humain.

Les approches basées sur les animaux pour l'évaluation de la sécurité des produits chimiques posent également de nombreux problèmes – certaines méthodes d'essai sont vieilles de 50 à 60 ans. Un rapport clé de l'Académie nationale des sciences des États-Unis note que l'approche actuelle de l'évaluation de la sécurité des produits chimiques – qui implique généralement l'utilisation d'animaux – est longue et coûteuse, ce qui entraîne une surcharge du système.

Nous avons besoin d'une meilleure méthode – et les scientifiques des affiliées de PETA l'ont trouvée : le Research Modernisation Deal.

En quoi consiste le Research Modernisation Deal ?

Le Research Modernisation Deal de PETA Royaume-Uni présente une feuille de route pour remplacer l'utilisation d'animaux dans les expériences par des méthodes adaptées à l’humain. Il comprend les étapes suivantes :

  • Éliminer immédiatement l'utilisation des animaux dans les domaines où il a déjà été démontré qu'ils sont de mauvais substituts pour l'humain
  • Examen critique de domaines de recherche supplémentaires afin de déterminer où il est possible de mettre fin à l'utilisation des animaux
  • Mettre en œuvre un système d'évaluation éthique solide dans le cadre des politiques régissant l'utilisation des animaux, ce qui augmenterait la transparence, la responsabilité et l'efficacité du processus réglementaire
  • Promouvoir l'harmonisation internationale et l'acceptation des méthodes d'expérimentation non animales auprès des agences et des organismes de recherche nationaux et internationaux
  • Rediriger les fonds de l'expérimentation animale vers le développement de méthodes n’utilisant pas d’animaux

PETA s'oppose à toute expérimentation animale et fait campagne pour l'arrêt immédiat de toute utilisation d'animaux. Les autorités réglementaires et scientifiques doivent reconnaître l'échec des expériences sur les animaux et, dans un premier temps, mettre immédiatement fin à toute utilisation d'animaux dans les domaines de recherche sur les maladies où l'on sait qu'ils ne produisent pas de résultats qui aident les humains. Agir autrement est contraire à l'éthique, entrave la réussite scientifique, gaspille les ressources et nuit aux animaux. Il est temps de conclure le Research Modernisation Deal !

Passez à l'action : il est temps de mettre en œuvre une stratégie pour mettre fin à toutes les expérimentations sur les animaux

Étant donné que plus de 90 % des découvertes scientifiques fondamentales prometteuses ne sont pas utilisées cliniquement dans les 20 années qui suivent, il est temps de reconnaître combien de temps et d'argent et combien de vies sont gâchées dans le paradigme actuel de la recherche et de révolutionner le système.  

Le Research Modernisation Deal définit une stratégie pour remplacer l'utilisation des animaux dans la recherche biomédicale et les essais réglementaires. En investissant davantage dans des méthodes sans animaux, les scientifiques de l'Union Européenne pourraient mettre au point de meilleurs traitements pour les maladies humaines ainsi que des méthodes plus fiables pour l'évaluation de la toxicité. Cela permettrait d'éviter la souffrance de millions de souris, de rats, de chiens, de primates, de lapins, de poissons et d'autres animaux. 

Engagez-vous dans une stratégie avec des objectifs clairs pour mettre fin à toutes les expérimentations sur les animaux

À qui de droit,

Le système actuel de recherche biomédicale est fondamentalement défectueux. Tenter de mettre un nouveau médicament sur le marché peut coûter plus de 1,7 milliard d'euros et prendre jusqu'à 15 ans. Malgré cet investissement considérable, un pourcentage stupéfiant de 95 % des médicaments qui sont soumis à des essais cliniques sur des humains n'arrivent pas sur le marché, alors qu'ils semblaient sûrs et efficaces lors de tests sur des animaux, ce qui fait souffrir les patients et leurs familles. Sans une réforme urgente, ce système défaillant sera perpétué.

Des méthodes et des outils supérieurs et pertinents pour les humains, tels que des études cliniques et épidémiologiques, des méthodes de recherche basées sur les tissus et les cellules humains, des simulateurs haute-fidélité sophistiqués pour patients humains et des modèles informatiques, ont le potentiel d'être plus fiables, plus précis, moins chers et plus éthiques que les expériences sur les animaux, mais ils sont en concurrence pour le financement avec des approches animales défectueuses.

Il est temps de changer de paradigme. Le Research Modernisation Deal des affiliées de PETA identifie les domaines dans lesquels l'utilisation des animaux peut être remplacée immédiatement par des approches novatrices et éthiques et propose une stratégie pour faire la transition vers l'utilisation de méthodes non animales dans la recherche biomédicale et les essais réglementaires.

Nous, soussignés, appelons les décisionnaires à agir sur les priorités identifiées dans le cadre du Research Modernisation Deal. Nous demandons en outre que des mesures soient prises immédiatement pour établir une politique visant à mettre fin à l'expérimentation animale et qu'une stratégie et un calendrier clairs soient définis pour atteindre cet objectif.

L'abandon des tests non fiables et non éthiques sur les animaux et la mise en œuvre de méthodes supérieures non animales seront bénéfiques aux humains, aux autres animaux et à l’avenir de la science.

Sincèrement,

[Prénom] [Nom]
[Pays / Région]
[Adresse e-mail]

Ajoutez votre nom

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

En sélectionnant OUI, j'accepte que PETA distribue mon nom, ma ville et ma nationalité (« mes données personnelles ») à divers destinataires de la pétition, définis à la discrétion de PETA, tels que les ministères, les autorités ou les organes politiques nationaux ou européens concernés, et que PETA puisse stocker mes données personnelles dans le cadre de cette distribution.

Si vous choisissez NON, nous ne pourrons pas utiliser pleinement votre soutien à cette campagne.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.