Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Mourir pour du détergent  ?

Saviez-vous que les détergents pour lave-vaisselle, les produits nettoyants pour le mobilier, les lessives et les désodorisants d'intérieur peuvent être testés sur les animaux au cours d'expériences cruelles ? Demandez au Parlement européen et à la Commission européenne de faire de l'Europe un marché sans cruauté pour les produits ménagers et leurs ingrédients.

© Photo Credit goes here

Dans toute l'Europe, des animaux comme les rats, les souris, les lapins et les cochons d'Inde sont utilisés pour effectuer des tests de toxicité (empoisonnement) pour des produits ménagers finis ainsi que pour leurs ingrédients. Au cours de ces tests, des produits chimiques sont appliqués sur leur peau et dans leurs yeux, injectés dans leurs corps, ou introduits de force dans leur œsophage au moyen d'un tube. Cela peut entraîner des vomissements, des tremblements, la défaillance d'un ou de plusieurs organes, la paralysie et même la mort. Mais même si les animaux survivent à ces tests, ils sont tués.

Il n'y a aucune raison pour qu'il en soit ainsi. Il existe des milliers de produits et d'ingrédients à usage domestique dont l'innocuité a déjà été prouvée, ainsi qu'un nombre croissant de méthodes de test éthiques qui n'utilisent pas les animaux et qui sont plus fiables. Les responsables de l'UE peuvent faire un grand nettoyage de printemps dans les allées des magasins en faisant en sorte que seules les méthodes supérieures n'ayant pas nécessité l'utilisation d'animaux soient employées pour tester les produits ménagers et leurs ingrédients.

Des pays comme l'Inde ou Israël ont déjà mis fin aux tests sur les animaux pour les produits ménagers et leurs ingrédients, et le Royaume-Uni prévoit d'interdire les tests sur les animaux pour les produits ménagers finis d'ici à la fin de l'année 2015. Les responsables européens doivent envoyer un message au reste du monde en disant qu'ils ne soutiennent pas la torture des animaux au cours de tests de toxicité cruels.

PETA appelle le Parlement européen et la Commission européenne à en finir avec la souffrance des animaux en interdisant les tests sur les animaux pour les produits ménagers et leurs ingrédients ainsi que la vente et la publicité au sein de l'UE de tout nouveau produit ménager ou ingrédient ayant été testé  sur des animaux.

Jean-Claude
Juncker
Commission européenne
Antonio
Tajani
European Parliament

Agissez

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.