Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Demandez aux maires l'interdiction des corridas

Environ 700 taureaux et taurillons sont massacrés à l'arme blanche dans des arènes chaque année en France : c'est la corrida. La raison en est que dans quelques dizaines de communes du sud de la France, ces sévices graves sur les animaux sont autorisés. Écrivez aux maires pour exiger l'arrêt de ces atroces tueries.

Lors d'une corrida, plusieurs taureaux terrifiés sont torturés les uns après les autres pendant une vingtaine de minutes chacun. Des hommes à cheval leur enfoncent des piques dans les vertèbres dorsales et cervicales, puis des hommes à pied leur plantent des harpons dans le dos. Enfin, après avoir fait durer l'agonie de la victime, le matador (tueur) tente de l'achever à l'épée ou au couteau.

Il n'est pas rare que les taureaux meurent noyés dans leur propre sang lorsque le matador rate sa cible et que l'épée transperce les poumons au lieu du cœur. Souvent, les animaux traînés par des chaînes hors de l'arène sont paralysés mais toujours conscients.

Vous pouvez agir pour mettre fin à cette souffrance extrême. La loi française interdit partout les sévices graves sur les animaux, mais une exception est prévue dans certaines communes où ont lieu ces supplices ignobles. Faites pression sur les maires de ces communes en leur demandant d'y mettre un terme.

Envoyez un message au maire de :

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.