<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=743919712672737&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
 
Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Libérez Morgan !

Le 23 juin 2010, une jeune femelle orque appelée Morgan a été trouvée émaciée dans la mer des Wadden au large des côtes néerlandaises. Le delphinarium des Pays-Bas Harderwijk a capturé Morgan, en consultation avec le Ministère néerlandais de l'agriculture, de la nature et de la qualité des aliments, et l'a ramenée au delphinarium avec un permis qui avait été délivré spécialement pour son rétablissement, dans le but de la relâcher ultérieurement.

Pendant cette période, un groupe de plus de 30 experts – la Free Morgan Foundation (FMF) – a étudié les appels de Morgan aux autres orques de la région et a conclu qu'elle appartenait certainement à une population d'orques de la mer de Norvège. Le FMF a aussi élaboré un plan pour la réhabilitation de Morgan dans une zone d'attente aux Pays-Bas qui disposait de conditions semi-naturelles, avec l'intention de la réintroduire dans son groupe.

Malgré cette preuve et le fait que le but de la réhabilitation de Morgan consistait à la restituer à son habitat et sa famille, le delphinarium a publiquement renoncé à cette option en décembre 2010, en se basant sur le conseil de sept individus. On a su plus tard que ces individus avaient reçu des informations incomplètes et inexactes de la part du delphinarium et que, après avoir entendu la version complète du FMF, quatre individus sur sept se sont rétractés quant à leur conseil de garder Morgan en captivité et ont découvert qu'elle était apte à la réhabilitation et une potentielle mise en liberté.

Néanmoins, en novembre 2011, le gouvernement hollandais a donné son autorisation pour envoyer Morgan à Loro Parque sur l'île espagnole de Tenerife. Morgan est à présent contrainte d'exécuter des numéros avec cinq orques prêtées par SeaWorld. À Loro Parque, Morgan, qui est un animal marin intelligent et sociable, est retenue dans un bassin pitoyablement petit et privée de tout ce qui est naturel et important pour elle.

Vous pouvez l'aider

Prenez quelques minutes pour écrire au gouvernement espagnol pour lui faire savoir que vous voulez voir Morgan transférée dans un sanctuaire côtier, où elle pourra être réhabilitée pour une potentielle réintroduction chez elle et avec sa famille.

La Jefatura
del SEPRONA

Ramenez l'orque Morgan chez elle

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.