Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser comme nourriture, vêtements, sujets d’expérimentation ou divertissement, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Demandez au Premier ministre espagnol de mettre fin aux sanglants massacres de taureaux

Pedro Sánchez vient d'être nommé premier ministre de l'Espagne, ce qui lui donne l'opportunité d'interdire les cruels corridas et lâchers de taureaux.

Chaque année, des milliers de taureaux subissent une mort sanglante dans les arènes espagnoles. Ces morts sont lentes et douloureuses : des hommes à cheval et à pied enfoncent des lances et des piques dans le dos des taureaux qui se font ensuite poignarder à la dague ou à l'épée.

Lors de la « course » de taureaux de Pampelune qui a lieu chaque année, des taureaux terrifiés reçoivent des décharges électriques pour les contraindre à parcourir les rues dans lesquelles ils sont pourchassés par une foule vociférante. Souvent, les animaux paniqués trébuchent et percutent les murs, ce qui leur inflige des fractures et autres blessures. Plus tard, ces mêmes taureaux seront tués de manière barbare dans l'arène (une réalité qu'ignorent encore beaucoup de touristes).

Les personnes qui font preuve de compassion comprennent que ce spectacle cruel et sanglant est une violence inutile et injustifiable, et l'opposition à la tauromachie grandit tant en Espagne, qu'en France et dans le reste du monde. Un sondage récent en Espagne a révélé qu'une écrasante majorité d'Espagnols – 81 % – ne soutiennent pas les corridas et que cette proportion atteint 93 % chez les 16 à 24 ans.

Il est temps que le gouvernement espagnol passe à l'action et protège les animaux. Signez cette pétition adressée au premier ministre demandant une interdiction nationale des corridas et des lâchers de taureaux.

La pétition

À son excellence Pedro Sánchez,

Les corridas sont des évènements d'une extrême cruauté pour lesquels des milliers d'animaux sont tués lentement et dans la souffrance chaque année en Espagne. Des assaillants à cheval et à pied enfoncent des lances et des lames dans la nuque et le dos du taureau et lorsque les animaux se sont affaiblis à cause de hémorragies, un matador finit par les tuer à l'épée. Les taureaux souffrent aussi lors des lâchers de taureaux où ils sont forcés de courir dans les rues en étant harcelé par une foule terrifiante. Les animaux paniqués perdent souvent l'équilibre et percutent des murs, se rompant les os ou se blessant d'autres manières.  

Une écrasante majorité d'Espagnols – 81 % – ne soutiennent pas les corridas selon un sondage Ipsos MORI publié en 2016. Cette proportion est même plus élevée chez les 16 à 24 ans où elle monte à 93 %.
Je vous prie d'écouter l'avis des gens en Espagne et partout dans le monde et d'interdire la corrida et les lâchers de taureaux dès maintenant.

 

Faites vous entendre

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Je souhaite recevoir par e-mail :

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.