<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=743919712672737&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
 
Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos expérimentations, notre nourriture, nos vêtements ou nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance.

Des singes enchaînés et maltraités : appelez HelloFresh à abandonner le lait de coco thaïlandais

Bien qu’elle soit au courant depuis des années de l’utilisation généralisée du travail des singes dans l’industrie thaïlandaise de la noix de coco et après que de nouvelles images de PETA Asie aient mis en cause deux de ses fournisseurs de lait de coco, HelloFresh refuse toujours de faire ce qu’il faut en déplaçant sa chaîne d’approvisionnement en lait de coco hors de Thaïlande.

Regardez la vidéo de la dernière enquête puis passez à l’action en pressant HelloFresh de bannir le lait de coco thaïlandais de sa chaîne d’approvisionnement.

Troisième enquête de PETA Asie sur le travail des singes en Thaïlande

La troisième enquête de PETA Asie sur l’industrie de la noix de coco en Thaïlande a révélé une fois de plus que des singes enchaînés sont contraints de passer de nombreuses heures à grimper à de grands arbres pour cueillir de lourdes noix de coco. 

En réponse aux critiques internationales qui ont suivi la publication des deux précédentes enquêtes de PETA Asie, le gouvernement thaïlandais et les entreprises qui fabriquent des produits à base de noix de coco ont affirmé que les singes n’étaient plus utilisés dans la fabrication des produits exportés – mais l’enquête la plus récente de PETA Asie a confirmé qu’il n’y a toujours pas de contrôle des mauvais traitements généralisés infligés aux primates et que les acteurs de l’industrie thaïlandaise de la noix de coco dissimulent délibérément le travail des singes dans leurs chaînes d’approvisionnement.

Des singes sont toujours capturés, enchaînés et maltraités en Thaïlande

Dans la nature, les macaques vivent en larges groupes avec des hiérarchies strictes et une grande importance accordée aux relations sociales. Mais dans l’une des installations étudiées, les jeunes singes destinés à être formés à la cueillette des noix de coco étaient mis en cage et tenus à l’écart des autres membres de leur propre espèce. Dans un autre établissement, les enquêteurs ont vu une femelle enchaînée qui était également tenue à l’écart des autres singes, sans nourriture ni eau à proximité et avec peu d’accès à l’ombre.

Les singes en formation sont maintenus enchaînés avec des colliers métalliques rigides autour du cou. Les dresseurs utilisent l’intimidation et la violence pour leur apprendre à obéir. Des images d’enquête montrent un dresseur en train de frapper un singe, de le suspendre par le cou, puis de le fouetter avec la longe.  

Passez à l’action

Veuillez signer ci-dessous pour presser HelloFresh France de cesser de soutenir cette industrie cruelle en cessant d’utiliser du lait de coco provenant de Thaïlande. 
 

Monsieur
Thomas W.
Griesel
HelloFresh SE

Passez à l'action

Les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.

Rester en contact
En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Inscrivez-vous pour recevoir des e-mails de PETA France, dont :

Soutenez notre travail pour sauver les animaux. Sélectionnez OUI pour recevoir des e-mails, dont ceux au sujet d'autres moyens d'aider les animaux, tels que signer des pétitions et financer le travail vital de PETA

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.